Accueil > Autres > Disparitions étranges dans le triangle de Bennington.

Disparitions étranges dans le triangle de Bennington.

Hotel Glastenbury triangle Bennington

Le triangle de Bennington n’a pas la réputation du célèbre triangle des Bermudes. Cependant, il reste lié à d’étranges disparitions.

Le terme triangle de Bennington a été introduit par l’auteur Joseph Citro en 1922. Toutefois à la grande stupeur de Citro le terme va se répandre au fil des années pour gagner en popularité.

Concernant le triangle des Bermudes ou celui de Bennington, nous ne sommes pas dans le paranormal. Nous sommes dans les statistiques. Nous sommes confrontés à des lieux, qui condensent un certain nombre de disparitions inexpliquées par rapport aux zones voisines.

Ce sont les réponses que l’on essaye d’apporter qui peuvent être qualifié de paranormal, mais en attendant les faits sont là. Le nombre important de disparitions, dans des circonstances étranges est bien réel.

Que s’est-il passé dans le triangle de Bennington ?

Le triangle de Bennington, est un territoire qui n’a pas vraiment de limites prédéfinies. En général, les villes de Glastenbury, Woodford et Somerset sont le plus souvent mentionnés comme ses pics.

Triangle de Bennington

En bas la ville de Bennington dans le Vermont, et le triangle représente l’endroit ou de curieuses disparitions on eue lieue jusque dans les années 1950. Glastenbury, la ville la plus au Nord du triangle n’existe plus. Nous verrons son déclin à la fin de l’article.

Mais les rumeurs sur cette région ne date pas d’aujourd’hui, les Indiens locaux font mention de cette région comme d’un lieu maudit.

« Depuis l’époque précoloniale, il y a eu d’étranges histoires de lumières mystérieuses, de sons introuvables et d’odeurs non identifiables » Citro dans son livre de 1996, « Passing Strange: True Tales of New England Hauntings and Horrors ».

Certes, il existe beaucoup de rumeurs sur les disparitions au sein du triangle de Bennington. Mais pour commencer, nous allons aborder les cinq disparitions documentées qui se sont produites entre 1945 et 1950 et qui sont bien réelles.

La disparition d’un guide dans le triangle de Bennington.

Cette première disparition concerne un homme âgé de 74 ans. Le 12 novembre 1945, Middie Rivers guidait un groupe de quatre chasseurs dans la montagne. Mais le guide s’éloigna de quelques mètres du groupe, et plus personne ne le reverra.

Ce qui est étrange dans cette disparition, c’est que l’homme est un habitué des lieux. Ce guide expérimenté connaissait parfaitement la région.

Les fouilles qui seront effectuées pour tenter de retrouver cet homme disparu, vont révéler la découverte d’une cartouche de fusil de chasse dans un ruisseau.

Comment un homme expérimenté et habitué des lieux, a-t-il pu disparaître à proximité d’un groupe de quatre autres personnes ? Pourquoi, une de ces cartouches a été retrouvée dans un ruisseau ? L’affaire n’a jamais été résolue.

Le seul indice, reste le lieu de sa disparition, dans le Long Trail à proximité de la route 9 dans le Vermont.

Une étudiante qui disparaît à proximité des témoins.

La seconde disparition est toute aussi étrange que la première. Elle concerne Paula Welden, une jeune fille âgée de 18 ans, qui étudiait au Bennington College.

Disparition dans le triangle Bennington Paula Welden

Flyer publié pour la disparition de Paula Welden

C’est lors d’une randonnée dans le Long Trail, à proximité de Woodford, que l’étudiante va disparaître ce 1er décembre 1946.

Le jour de sa disparition, elle est vue par plusieurs personnes au cours de sa journée. Ernest Withman, un employé du quotidien local Bennington Banner indique lui avoir parlé ce jour-là. La jeune fille semblait désorientée et le journaliste déclare l’avoir aidé en lui donnant des indications.

Mais le plus troublant, reste ce couple de personnes âgées, qui rapportent l’avoir aperçue seule à environ 100 yards (91 mètres) de leur position, jusqu’à ce qu’elle disparaisse dans un virage du sentier.

À leur arrivée dans ce même virage, Paula avait disparu, et plus ne personne ne la reverra.

Sa disparition suscite l’émoi, des recherches sont organisées par le FBI, les policiers des états voisins sont également mobilisés. Une récompense de 5 000 dollars est promise par le père de Paula.

Un détective privé a été embauché pour aider à la recherche. Lorsque Noël est arrivé, son père a lancé un appel à la station de radio WSTC et à The Stamford Advocate.

Malgré tous les efforts et les moyens mis à disposition, la jeune fille ne sera jamais retrouvée.

photo Paula Welden

Paula Welden

Le vétéran n’arrivera jamais à son domicile.

La troisième disparition concerne celle de James E. Tedford (parfois aussi orthographié « Teford » ou « Tetford ») le 1er décembre 1949, trois ans jour pour jour après la disparition de Paula Welden.

disparition James E. Tedford triangle Bennington

James E. Tedford

Tedford, est un ancien combattant d’une soixantaine d’années. Il habite une pension pour anciens militaires à Bennington. Tandis que l’homme se trouve de passage à Saint Albans pour visiter de la famille, il quitte cette dernière en car pour rentrer à Bennington.

On ne sait pas si M. Tedford a réellement disparu près de Bennington. Mais le 1er décembre 1949, ses proches l’ont déposé dans un bus à destination de Bennington et en provenance de St. Albans.

Mais l’homme n’arrivera jamais à Bennington.

D’autres passagers ont rapporté l’avoir vu dormir, mais lorsque le bus est arrivé à Bennington, James était introuvable. Aucune trace du vétéran, il n’a jamais été retrouvée.

Ses affaires étaient toujours dans le porte-bagage et un horaire de bus ouvert était sur son siège vacant. Une autre affaire de disparition non résolue.

Un enfant de huit ans ressent un appel intérieur quelques jours avant sa disparition.

La quatrième personne à disparaître est Paul Jephson, huit ans.

article de presse sur la disparition de Paul Jephson

Article de presse paru pour la disparition de Paul Jephson

Le 12 octobre 1950, Jephson avait accompagné sa mère dans un camion. Elle a laissé son fils sans surveillance le temps de nourrir des cochons. Jusqu’à ce qu’elle se rende compte que son fils avait disparu.

Des groupes de recherche ont été formés pour rechercher l’enfant. Il n’a jamais été trouvé, il n’y a jamais eu aucun indice, malgré la veste rouge vif que Jephson portait.

Des centaines de volontaires ont scruté la région, mais le jeune Paul avait disparu. Selon son père, l’enfant avait exprimé une étrange envie de se diriger vers les montagnes quelques jours avant sa disparition.

Un simple aller-retour qui finit mal.

Frieda Lander a disparu le 28 octobre 1950 alors qu’elle faisait de la randonnée avec son cousin.

Frieda s’était séparée de son cousin pour retourner au camp pour se changer après avoir mouillé ses vêtements, mais elle n’est jamais retournée au camp.

Une fouille massive a été lancée par la police, des bénévoles, des pompiers et des militaires. Tous ont cherché la femme, mais rien n’a été révélé avant le mois de mai suivant.

Son corps a été retrouvé dans un champ qui avait été fouillé intensivement au cours des mois précédents.

Son corps, était si gravement décomposé, qu’aucune cause de décès n’a pu être déterminée. Freida Langer a fait surface dans une zone du réservoir Somerset qui avait été soigneusement peignée sept mois auparavant.

Le triangle de Bennington, un mystère.

Il y a d’autres rumeurs d’enfants, de chasseurs et d’autres disparu autour de Bennington pendant cette période, mais toutes les disparitions semblent s’être arrêtées à la fin des années 1950.

Qu’est-ce qui a causé toutes ces disparitions, dans une si petite zone géographique ?

L’hypothèse la plus rationnelle concernant le triangle de Bennington reste la possibilité d’un tueur en série. Le court laps de temps et la cohérence géographique semblent indiquer qu’une certaine forme de « Bennington Ripper » aurait pu opérer dans la région.

Tyler Resch, bibliothécaire au Bennington Museum, pense que Middie Rivers a probablement été victime d’un homicide.

Mais également que Paula Welden, qui avait des problèmes à la maison, était probablement partie au Canada avec un petit ami. Quelle que soit l’explication, c’est un sujet populaire.

« Nous recevons suffisamment de demandes de renseignements sur le soi-disant triangle de Bennington pour que je garde un dossier sur le sujet », a déclaré Resch. Bibliothécaire au Bennington Museum

Pour le moment, le triangle de Bennington garde tranquillement ses secrets, et le mystère continu.

D’autres cas recensés avant les années 1900 dans le triangle de Bennington.

Le 4 avril 1892, Henry McDowell , un ouvrier de l’usine de Fayville, est devenu fou, et a assassiné un homme du nom de John Crawley en le frappant à la tête avec un morceau de bois.

Il a fui la ville, mais a ensuite été appréhendé à South Norwalk, Connecticut, où il a fait des aveux complets.

Cependant, il déclarait entendre des voix dans sa tête. En conséquence, le meurtrier a été condamné à l’asile de l’État du Vermont à Waterbury. Mais il s’est échappé en se cachant dans un wagon transportant une charge de charbon, pour ne plus jamais être revu.

Un meurtre bien étrange.

Le jour de l’ouverture de la première saison de chasse au Vermont en 1897, John Harbour , 40 ans, un résident respecté de Woodford, a été mystérieusement assassiné dans son camp de chasse à Bickford Hollow, une région reculée des collines au sud de Glastenbury.

Alors qu’ils chassaient avec son frère et un ami de la famille, ces derniers ont entendu le souffle d’un fusil, puis un cri « J’ai été abattu! ».

Ils se sont immédiatement retournés et l’ont cherché, mais ce n’est que vers 11 heures du matin le lendemain qu’ils l’ont trouvé, ses jambes dépassaient d’un cèdre.

Cependant, quelque chose ne tournait pas rond. Son arme chargée était parfaitement rangée à côté de lui, comme si elle avait été volontairement posée là.

Son corps était éloigné de l’endroit où il a été abattu. Ils en ont concluent que John a dû être déplacé, mais par qui?

A-t-il été déplacé par une personne, éventuellement par le tireur?

Il n’y avait aucun signe qu’il ait marché ou rampé jusqu’à son dernier lieu de repos, aucun indice du tout.

Selon la légende locale, le lieu où John Harbour a été assassiné, serait le même endroit ou Middie Rivers, l’homme de 74 ans a disparu.

C’est après ces deux meurtres qu’a commencé le lent déclin de Glastenbury. Cette petite ville d’ancien bûcheron se trouvait au nord du triangle de Bennington.

Le déclin de Glastenburry, la ville au nord du triangle de Bennington.

En 1870, Glastenburry (la ville la plus au nord du triangle) était une petite ville prisée avec une industrie du bois rentable. C’est pour cette raison que le chemin de fer a été installé dans ce coin reculé.

casino Glastenbury au nord du triangle de Bennington

Un tramway rempli de touristes venus à Glastenbury. Le grand bâtiment représente le casino.

Il sera remplacé par le tramway en 1894. Beaucoup de temps et d’argent ont été investis dans le réaménagement de la ville, en transformant la pension de famille des vieux bûcherons musclés en hôtel et l’ancien magasin de l’entreprise en casino.

photo Glastenbury

À gauche, l’ancienne maison de bûcheron, convertit en hôtel. En bas à droite le Tramway, qui venait se perdre dans ce coin reculé. Sur les hauteurs à droite de l’image, le casino.

Les deux bâtiments sont devenus des pièces maîtresses, afin que Glastenbury se démarque des autres stations d’été.

Photo hôtel à Glastenbury

Un second hôtel avait été bâti à Glastenbury pour accueillir pour accueillir les vacanciers.

Un groupe de randonneur à Glastenbury

Un groupe de randonneur à Glastenbury

Cependant, les montagnes stériles dépouillées de tous leurs arbres étaient très sujettes aux inondations et à l’érosion des sols. Un an plus tard, une inondation dévastatrice a emporté les pistes, mettant définitivement fin à la ville.

La population de Glastenbury est tombée à tel point que dans les années 1930 il ne restait plus que 3 habitants. Les 3 membres de la famille Mattison.

Pour cette raison, l’État du Vermont a désorganisé la ville en 1937. C’est la première fois que l’État faisait un tel acte, et la région a été récupérée par la nature.

La ville de Bennington

La ville de Bennington de nos jours, la ville la plus proche de Glastenbury (la ville abandonnée) et du triangle de Bennington.

Pourquoi certains lieux possèdent un passé chargé d’histoires ? Peut-on mettre ces faits sur le compte du hasard ?

Vous avez aimé, partagez-moi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *