Accueil > Conscience et Métaphysique > 6 conclusions tirées de milliers d’expériences psychiques publiées.

6 conclusions tirées de milliers d’expériences psychiques publiées.

expériences psychiques

Les capacités psychiques font l’objet de rares études. La plupart des scientifiques ne s’y intéressent pas. Et pour cause, ces phénomènes ne cadrent pas avec la vision scientifique du monde.

En effet, les phénomènes psi nous montrent que la conscience, mais également le monde qui nous entoure, fonctionne d’une manière qui nous échappe.

Les capacités psychiques, transcendent les lois de la physique, et vont à l’encontre de notre science du XVIIe siècle. Pour cette raison, le sujet est considéré comme tabou dans le milieu académique.

Pourtant, des expériences combinées à des statistiques viennent confirmer l’existence de ces phénomènes. Des phénomènes psi qui ont grandement intéressé les gouvernements Russes et Américain comme le témoigne Jessica Utts.

La professeure Jessica Utts dirige le département de statistique de l’université de Californie. En 2016, elle était présidente de l’American Statistical Association (ASA). Or, dans un discours devant une assemblée, Utts fit une curieuse révélation.

Confirmer l’existence des capacités psychiques.

Pendant de nombreuses années, j’ai travaillé avec des chercheurs réalisant un travail très rigoureux en parapsychologie.

Dont une année que j’ai passée à travailler à temps plein, sur un projet classifié pour le gouvernement des Etas-Unis, pour voir si nous pouvions utiliser ces facultés pour la collecte de renseignements durant la guerre froide.

Capacités psi testées par les gouvernements

Apprenez-en plus sur les raisons pour lesquelles ces grandes puissances ont jugé bon de mettre en réserve quelque chose que tant d’universitaires rejettent sans retour. (non traduit)

À la fin de ce projet, j’ai rédigé un rapport pour le Congrès, établissant ce que je crois toujours être vrai. Les données plaidant en faveur de la précognition, voire d’autres phénomènes qui lui sont liés, sont très solides sur le plan statistique. Elles seraient tout de suite acceptées s’il s’agissait de quelque chose de plus banal.

Pourtant, la plupart de ces scientifiques rejettent la possibilité que ces facultés soient réelles sans même jeter un coup d’œil à ces données ! Et à l’autre extrême, il y a de vrais croyants qui ne basent leurs croyances que sur des anecdotes et leur expérience personnelle.

J’ai demandé aux debunkers s’il y avait un quelconque seuil de données qui les convaincrait, et ils m’ont généralement répondu « probablement pas ».

Je leur demande ce qu’ils ont lu comme recherches à la source ?  La plupart admettent qu’ils n’en ont lu aucune.

Et bien voilà une définition de la pseudo-science, baser ses conclusions sur une croyance, plutôt que sur des faits !  (source: ASA American Statistical Association)

Les expériences psi qui dépassent les Six Sigmas.

Ainsi, les statistiques possèdent une importance capitale dans l’étude des capacités psi. Il existe des catégories d’expériences qui dépassent les six sigmas.

Cela représente une étude scientifique pour laquelle la probabilité des résultats soient imputable au hasard est inférieur à un sur un milliard.

Ces expériences ont employé des protocoles éliminant tout défaut de conception expérimental identifié.

La plupart de ces études ont été reproduites des douzaines voire des centaines de fois par des chercheurs indépendants. Tous ces tests ont mobilisé des milliers de participants.

Or, la plupart de ces études faisaient intervenir des gens ordinaires. La quasi-totalité des personnes n’avait pas de don psi particulier.

Ces milliers de tests ont permis de révéler cinq catégories d’expériences scientifiques, dont les résultats sont globalement très significatifs.

Les cinq capacités psychiques dont les résultats sont globalement très significatifs.

La télépathie, plus spécialement un protocole expérimental appelé « ganzfeld » , pour tester l’existence d’impression télépathique consciente entre deux individus isolés. (source: Journal of Scientific Exploration)

Cette expérience a été réalisée par des douzaines d’investigateurs du monde entier durant quatre décennies. Mais également par des sceptiques avérés qui, à leur grande surprise et consternation, furent en mesure de reproduire l’effet.

-Remote viewing, autrement dit la clairvoyance et la précognition. C’est une méthode pour tester des perceptions qui transcendent l’espace et le temps. (source: frontiers in Psychology)

-Pressentiment, une technique pour mesurer les réactions physiologiques inconscientes à des évènements futurs. (source: frontiers in psychologie)

-Précognition implicite, un test qui mesure les influences futures sur le comportement présent. Ce type d’études a été popularisé par le psychologue Daryl Bem de l’université de Cornell. (source: journal of personality and social psychology)

-Générateurs de nombres aléatoires (GNA). C’est un protocole de laboratoire pour tester si l’intention mentale peut affecter les données produites par un système physique aléatoire. (source: Psychological Bulletin)

Tous ces protocoles expérimentaux ont franchi le seuil des six sigmas. Il y a une chance sur un milliard que ces expériences soient un pur hasard. Ce qui semble suffisant pour confirmer la véracité de ces phénomènes.

Quelles conclusions tirer de ces milliers d’expériences psychiques publiées ?

Les milliers d’expériences psi publiées au cours du dernier siècle, par des chercheurs du monde entier, nous permettent de tirer six conclusions :

  1. Nous avons la capacité d’obtenir des informations non liées par les limitations quotidiennes de l’espace ou du temps, et sans l’utilisation des sens ordinaires. En langue vernaculaire, le psi est un véritable «sixième sens». Sur la base des preuves scientifiques disponibles, il s’agit d’une quasi-certitude.
  2. Les capacités Psychiques sont largement réparties dans la population générale. Les niveaux extrêmes de talent psi sont rares, mais les tests de laboratoire indiquent que la plupart des gens ont une capacité discernable, qu’ils en soient conscients ou non.
  3. Ces effets proviennent de l’inconscient. Les capacités psi peuvent être observées pendant la prise de conscience, mais des effets plus fiables peuvent être détectés en dessous du niveau de conscience via des mesures physiologiques et d’autres techniques utilisées pour étudier les réponses «implicites» et inconscientes.
  4. Les expériences psychiques sont plus fort lors d’états de conscience non ordinaires, tels que pendant la méditation, en rêvant ou sous l’influence de composés psychédéliques.
  5. Nous avons la capacité d’influencer mentalement le monde physique, probablement pas par l’application des quatre forces physiques connues, mais peut-être par des principes non encore identifiés qui affectent les probabilités des événements ou «déforment» le tissu de l’espace-temps.
  6. Nous pouvons obtenir des informations de sources censées être des entités non physiques.

Des capacités psi, liés à la conscience.

Il y a eu de nombreuses tentatives pour expliquer les capacités psychiques au moyen des modèles scientifiques à disposition.

Cependant, ces efforts théoriques, n’ont pas convaincu la communauté scientifique dans son ensemble. Et cela, en grande partie du fait que le psi est intimement lié à la conscience et que nous sommes encore loin de comprendre ce qu’est la conscience. Mais doit-on rejeter ces phénomènes par le simple fait que nous ne les comprenons pas ?

Je ne commettrai pas la stupidité à la mode de considérer tout ce que je ne peux pas expliquer comme une fraude. Le Dr Carl JungClick to Tweet

C’est quelque chose que nous devons tous garder à l’esprit lorsque nous examinons des affirmations qui ne font pas partie de notre perception actuelle.

Vous avez aimé, partagez-moi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *