Accueil > Conscience et Métaphysique > Quel est le rôle des rêves, pourquoi est-il si important de rêver ?

Quel est le rôle des rêves, pourquoi est-il si important de rêver ?

rôle du rêve

Quelle est le rôle des rêves ? Pour quelle raison la nuit, nous nous évadons dans un monde imaginaire, provoquant toutes sortes d’émotions ?

Si le sommeil est d’une importance capitale, est-ce que les rêves le sont également ?

Pour les anciens Égyptiens, les rêves étaient interprétés comme des messages divins. D’ailleurs, la plupart des civilisations anciennes telles que les Grecs ou les Amérindiens accordaient une grande importance à leurs rêves.

Mais aujourd’hui dans la société moderne, le rêve n’a pas de véritable importance. Nous pouvons être perturbés les premières secondes au réveil, mais nous passons rapidement à autre chose.

Éventuellement, votre rêve sera utilisé comme une anecdote autour de la machine à café, ou au distributeur d’eau de votre bureau.

Mais si la fonction des rêves avaient une véritable importance, et s’ils étaient bien plus que des anecdotes ?

Quelle est le rôle des rêves ?

La science n’a pas de réponses franches sur le rôle que jouent les rêves. Toutefois, certains chercheurs cherchent à explorer cette partie de notre esprit qui vagabonde chaque nuit sans que nous en soyons conscients.

Différentes études montrent qu’un esprit bien reposé est un esprit plus performant. Ainsi, des élèves qui vont passer un test, obtiennent de meilleurs résultats lorsqu’ils rêvaient au préalable de ce test en question.

«Ce n’est pas une science exacte, mais il semble que prêter attention à vos rêves peut avoir des effets positifs», déclare Deirdre Barrett, psychologue à l’Université Harvard, auteur de The Committee of Sleep . Source : PDF anglais The Committee of sleep.

Le neuroscientifique cognitif Antti Revonsuo de l’ Université suédoise de Skövde a quant à lui proposé ce qu’il appelle la théorie de la simulation des menaces.

Il affirme que le cerveau répond au danger potentiel futur. Pour ce faire lors du rêve, le cerveau s’exerce en créant des simulations, à l’image des exercices d’incendie que nous expérimentons à l’école ou dans les entreprises. En conclusion, lorsque nous dormons, le cerveau nous prépare aux éventuels dangers futurs.

Rêver augmente les capacités à résonner.

En effet, le rêve semble augmenter la capacité à résoudre des problèmes. La raison c’est que le cerveau endormi continue de travailler sur des tâches que l’esprit éveillé gère durant la journée.

Lors d’une étude réalisée en 2010 au Beth Israël Deaconess Medical Center de Boston, 99 personnes se sont vu confier une tâche qui les obligeait à naviguer dans un labyrinthe en trois dimensions.

Mais, au cours de leur séance d’entraînement, ils ont eu le droit à une pose de 90minutes. Parmi les participants, certains ont été invités à pratiquer une activité calme comme de la lecture. D’autres en revanche avaient pour mission d’essayer de faire une sieste.

Ceux qui ont fait une sieste et qui ont rêvé du labyrinthe ont montré une amélioration de dix fois la tâche lors de la session suivante par rapport aux autres sujets.

Il se produit un mécanisme similaire lorsque les étudiants étudient pour un test et découvrent qu’ils maîtrisent mieux la matière après une nuit de sommeil.

Pratiquer le rêve lucide.

Si le rôle des rêves possède une telle importance pour notre phase d’éveil, ne serait-il pas opportun de pouvoir les contrôler ?

En effet, le rêve lucide est une prise de conscience lors d’un rêve. Le physiologiste américain Stephen LaBerge, étudie les rêves lucides depuis plusieurs années. Pour ce chercheur, la capacité à prendre conscience de ses rêves vient bouleverser la vision traditionnelle des états de vigilance (éveil, sommeil, rêve).

En effet, la capacité de contrôler ses rêves est une réalité. Dans cet état, les rêveurs lucides affirment être en pleine possession de leurs facultés cognitives.

Ces rêveurs sont capables de raisonner clairement, de faire appel à leurs souvenirs et d’agir à leur guise de manière réfléchie. Le tout dans un état de sommeil profond.

Dans cet état modifié de conscience, les rêveurs lucides possèdent une maîtrise tout à fait remarquable du contenu de leurs songes. Ainsi, ils ont la capacité de transformer leur rêve en faisant apparaître ou disparaître à volonté des personnages ou des objets oniriques. Où encore, transgresser les lois physiques en volant ou traversant la matière .

Le rêveur lucide possède des facultés qui sembleraient magiques, voire impossibles dans le monde matériel.

Comment contrôler ses rêves ?

Si nos rêves sont importants, si la capacité de les contrôler est une réalité, comment faire pour y parvenir ?

Les études scientifiques sur les rêves lucides ne sont pas communes. Toutefois, si l’on en croit une étude publiée en 2017 dans la revue Dreaming. Il existerait une combinaison de trois techniques.

Le test de réalité. Cela consiste à prendre l’habitude de vérifier que vous ne rêvez pas. Pour cela, il suffit d’en être conscient plusieurs fois dans la journée. Une technique consiste à observer ses mains plusieurs fois par jours et de se dire « non je ne rêve pas ». Le fait de prendre conscience que vous n’êtes pas dans un rêve, permet de s’habituer progressivement à faire de même lorsque vous rêvez.

L’interruption volontaire de sommeil. En se réveillant au bout de cinq heures de sommeil, puis en se rendormant quelques minutes plus tard, on accroît considérablement ses chances de faire un rêve lucide. En effet, les rêves sont plus fréquents dans une phase de sommeil paradoxal.

Cependant, la phase de sommeil paradoxal participe à la consolidation de la mémoire. Elle serait également propice au développement de la créativité, nous aiderait à nous adapter aux expériences émotionnelles vécues au quotidien et à résoudre des problèmes.

L’auto-induction mnésique. Mise au point par Stephen LaBerge, consiste, avant de s’endormir, de se répéter avec obstination cette capacité à se souvenir

« Dans mon prochain rêve, je me souviendrai que je rêve ».

Pourquoi il est important de noter ses rêves.

Le rêve lucide est un passe-temps relativement amusant et sain, qui possède ses propres avantages pour la santé mentale.

Cependant, la tenue d’un journal de rêve est également une pratique indispensable pour se lancer dans le rêve lucide.

Car le simple fait de savoir que l’on va noter ses rêves, en prenant la décision de se souvenir de ses songes en se couchant, suffit bien souvent à stimuler la mémoire onirique. En effet, ce rituel permet de mieux distinguer le rêve de la réalité et par conséquent de parvenir au rêve lucide.

Ainsi, ce journal permet d’étudier ses rêves, de mieux les interpréter. Il vous oblige à adopter une habitude quotidienne de réflexion, vous rendant plus conscient de votre moi plus profond.

Dans un premier temps, vous n’aurez pas ou peu de souvenirs de vos rêves. Seul quelques éléments sans importance viendront compléter votre carnet. Mais en maintenant une pratique régulière, vous vous souviendrez de plus en plus de détails.

C’est un travail rigoureux que pratiquaient déjà les Égyptiens de l’antiquité.

Le rôle des rêves dans l’antiquité.

Les Égyptiens croyaient que les rêves contenaient des messages des dieux, et en gardait donc un enregistrement minutieux.

Pour les chamans, on ne peut aborder le problème du rêve sans introduire celui de l’âme. Voir en rêve un défunt ou un être habitant dans un lieu lointain s’explique si l’on suppose que quelque chose de ces deux personnes se sont détachée pour se rencontrer.

Les chamanes ont également la réputation de déplacer leur âme dans l’autre monde afin de dialoguer avec les êtres qui le peuplent.   Or c’est par l’intermédiaire de ses « bons rêves » que le chamane est censé rentrer en contact avec « l’autre monde ».

Certaines sociétés supposent d’étroites relations entre le rêve et les esprits auxiliaires du chamane. Elles considèrent ces esprits, convoqués à la demande du chamane, comme des émissaires du rêve. De ce point de vue, le chamane serait une sorte de rêveur sur commande capable de contrôler ses rêves.

Le rôle des rêves demeurent toujours sans réponses franches. Cependant, ils semblent jouer un rôle essentiel dans notre développement. Sources : revue anthropologie et société.

Sur le même sujet: Pourquoi les rêves nous paraissent réels ?

Vous avez aimé, partagez-moi !!