Accueil > Santé et bien-être > 23 études alertent face au danger des ondes Wi-Fi sur les êtres vivants

23 études alertent face au danger des ondes Wi-Fi sur les êtres vivants

le réel danger des ondes wi-fi

Le danger que peuvent causer les ondes sont multiples. Notamment avec le Wi-Fi également connu sous le nom de WLAN. C’est un réseau sans fil impliquant au moins une antenne Wi-Fi. Celle-ci est connectée à Internet et une série d’ordinateurs ou d’autres appareils sans fil, communiquant eux-mêmes sans fil avec l’antenne Wi-Fi.

De cette façon, chaque appareil peut communiquer sans fil avec Internet. Toutes les études examinées ici portaient sur le Wi-Fi utilisant la bande 2,4 GHz, bien qu’il existe également une bande 5 GHz pour une meilleure performance. (vous pouvez le paramétrer sur votre box orange)

Des personnes liées à l’industrie, des télécommunications ont affirmé, qu’il n’y avait pas et qu’il ne pouvait pas y avoir d’impact sur la santé à cause du Wi-Fi. Cependant,  les expositions Wi-Fi deviennent de plus en plus courantes.

De plus, la plupart de nos expositions sont sans notre consentement. Ce qui crée beaucoup de préoccupations concernant les effets possibles du WI-FI sur la santé.

L’article ne se concentre pas sur des rapports anecdotiques, mais plutôt sur 23 études scientifiques contrôlées. Les études révèlent que des effets indésirables sont présents, chez les animaux, les cellules, y compris les cellules humaines en culture et chez les êtres humains.

Les premières études sur le danger des ondes remontent en 1973.

Des études sur les rongeurs en 1973 par Tolgskaya et Gordon (1973) ont déjà montré que les organes les plus sensibles aux micro-ondes (non thermiques) subissaient des changements histologiques. C’est-à-dire que les tissus vivants du système nerveux (y compris le cerveau), du cœur et des testicules subissaient des modifications liées aux ondes (non thermiques) comme le sont celles du Wi-Fi.

Des études répétées sur le Wi-Fi montrent que celui-ci provoque un stress oxydatif , des dommages aux spermatozoïdes, aux testicules engendrant ainsi une infertilité masculine. Mais également des effets neuropsychiatriques, y compris des modifications de l’EEG, de l’apoptose , mais aussi des dommages à l’ADN cellulaire, des changements endocriniens et une surcharge en calcium.

Ils ont également signalé des changements dans les tissus neuroendocriniens et une augmentation de la mort cellulaire dans plusieurs tissus.

Une méta analyse très inquiétante mais totalement ignorée.

Une méta-analyse récente montre une baisse importante du nombre de spermatozoïdes et de la qualité du sperme dans de nombreux pays à travers le monde, avec des baisses de plus de 50% dans tous les pays à technologie de pointe ( Levine et al., 2017 ).

L’auteur principal de cette étude a suggéré que cet effet à lui seul peut conduire à l’extinction humaine. Compte tenu de l’impact majeur des expositions aux champs électromagnétiques sur le nombre et la qualité des spermatozoïdes dans les études sur l’homme et sur les animaux, les données probantes sur la fertilité masculine sont très préoccupantes.

De plus, tous ces résultats, mettant en avant le danger liés aux ondes; sont bien connus depuis 1973 !!

Les champs électromagnétiques artificiels sont les plus dangereux.

Il existe trois modèles d’action des champs électromagnétique, chacun étant très important et chacun étant presque universellement ignoré par l’ industrie des télécommunications et les organisations liées à cette industrie. Le plus largement examiné de ces éléments; est le fait que les champs électromagnétiques pulsés sont généralement beaucoup plus actifs biologiquement que les champs électromagnétiques non pulsés.

Ce modèle d’action est particulièrement important, car tous les appareils de communication sans fil , y compris le Wi-Fi ( Panagopoulos et al., 2015b , Maret, 2015 ) communiquent par pulsations et sont susceptible d’être particulièrement dangereux.

En conséquence, ils ont fait valoir que plus ils sont pulsés, et plus les champs électromagnétiques seront dommageables. Bien que cela puisse encore être remis en question, il pourrait bien s’agir d’une généralisation à peu près applicable.

Il est également vrai que les champs électromagnétiques artificiels sont polarisés. Ce qui rend ces champs artificiels particulièrement dangereux ( Belyaev, 2005 , Belyaev, 2015 , Panagopoulos et al., 2015a ). Les champs électromagnétiques polarisés exercent des forces de groupes chimiques chargés électriquement beaucoup plus importantes que les champs électromagnétiques non polarisés ( Panagopoulos et al., 2015a ). Une observation qui est pertinente dans les cellules vivantes.

Attention aux ondes, elles peuvent créer des changements irréversibles.

Initialement, les expositions sur une période de 1 à 2 mois ont produit des changements relativement modestes dans la structure du cerveau et des neurones. Cependant lorsque les expositions ont cessé, la plupart des changements structurels ont disparu. C’est-à-dire que les changements étaient largement réversibles.

Cependant, plusieurs mois d’exposition ont produit des impacts beaucoup plus graves sur le cerveau et la structure neuronale et ceux-ci étaient devenus irréversibles. En revanche, les effets sur la fertilité n’ont pas été inversés; par conséquent, les effets sur la fertilité deviennent automatiquement irréversibles.

Nous avons donc des raisons de penser que des effets tels que des lésions cérébrales au cerveau animal, des effets neuropsychiatriques chez l’homme, un dysfonctionnement reproductif chez la souris et des effets mutationnels, sont chacun cumulatifs. Ces mêmes effets peuvent être totalement ou largement irréversibles.

Le danger face aux ondes est plus importants chez les jeunes enfants.

La plupart des arguments qui ont été avancés selon lesquels les champs électromagnétiques à fréquence micro – ondes peuvent être beaucoup plus dommageables pour les jeunes enfants. Ils se sont ainsi concentrés sur les crânes et leur épaisseur qui est beaucoup plus petit chez les jeunes enfants, augmentant ainsi, l’exposition de leur cerveau à ces champs. ( Gandhi et Kang, 2001 , Gandhi et al. ., 2012 )

Les impacts sur les jeunes enfants sont susceptibles d’être beaucoup plus élevé que chez les adultes. La diminution de la réparation de l’ADN et l’augmentation des dommages à l’ADN suite à l’exposition aux ondes suggèrent fortement que les jeunes enfants peuvent être de plus en plus sensibles au cancer suite à de telles expositions.

L’action des champs électromagnétiques sur les cellules souches peut également rendre les jeunes enfants particulièrement sensibles à la perturbation du développement cérébral ( Xu et al., 2016 , Bhargav et al., 2015 ), ce qui peut être pertinent pour la cause de l’autisme.

Le danger liés aux ondes sera plus importants encore dans le futur.

 

Le danger liés aux ondes sera plus importants encore dans le futur

Nous ne savons pas quelles sont les conséquences de ces champs électromagnétiques sur le long terme

 

Il faut également prendre en considération, le fait que les études sur le Wi-Fi à court terme présentées,  peuvent sous-estimer considérablement les dommages que celui-ci peut causer sur des périodes beaucoup plus longues.

Étant donné que le Wi-Fi a été installé dans la plupart des écoles, des hôtels, des restaurants, des cafés, des avions commerciaux et des aéroports, mais également dans de nombreux foyers, et que les points chauds du Wi-Fi sont de plus en plus courants dans les villes du monde entier, nous devrions nous attendre à des effets indésirables cumulatifs massifs chez de nombreuses personnes.

Mais les ondes WI-FI sont devenues indispensables à notre société et notre économie. Et nous sommes plus conscients sur les effets qui se produisent rapidement, plutôt que ceux qui prennent des années avant de devenir appararent.

Cependant, des gestes simples peuvent vous être utiles pour limiter le danger liés aux ondes. Éteignez votre téléphone le soir, mettez votre box internet en hauteur, ne téléphonez pas si le réseau est mauvais vous ne faites qu’amplifier les ondes émises. Regroupez les « pollueurs  » au même endroit et privilégiez un téléphone fixe filaire même si ça fait rétro.

Vous avez aimé, partagez-moi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *