Accueil > Ufologie/OVNI > Pourquoi la science ne s’intéresse pas aux ovnis ?

Pourquoi la science ne s’intéresse pas aux ovnis ?

science s'intéresse pas aux ovnis

Pourquoi la science ne s’intéresse pas aux ovnis ? C’est une question soulevée par Alexander Wendt, qui vient exprimer son mécontentement sur le sujet lors d’une conférence TED.

En effet, Alexander Wendt s’intéresse depuis longtemps à l’ufologie. En 2008, il a écrit un article académique combinant ses connaissances «orthodoxes» et ses réflexions sur le sujet des ovnis.

Ce politologue américain est largement reconnu comme l’un des plus grands experts dans les relations internationales. Lorsqu’il s’est exprimé à la conférence TED, il a apporté son point de vue sur le sujet des OVNIS.

Il faut savoir que la conférence TED, définit sa mission comme « propagateur d’idées ». Elle met gratuitement à la disposition du public les meilleures conférences sur son site Web.

Les exposés, généralement brefs (une vingtaine de minutes), couvrent un large éventail de sujets, tels que les sciences, les arts, la politique, les problématiques mondiales, l’architecture, la musique et plusieurs autres sphères de compétences. Les intervenants eux-mêmes exercent dans une grande variété de disciplines.

Les conférences TED ont pour but, selon le slogan, « de diffuser des idées qui en valent la peine »

C’est lors de cette conférence, qu’Alexander Wendt a soulevé le fait que la science ne s’intéresse pas aux ovnis.

Briser les tabous entre la science et les OVNIS

Lors de sa conférence TED, Alexander Wendt pose une question déroutante. Pourquoi la science dominante ne ressent pas le besoin d’enquêter correctement sur le phénomène OVNI ?

Les êtres humains sont des créatures incroyablement curieuses. Nous étudierons tout ce que nous ne comprenons pas si nous en avons la possibilité. En fait, nous sommes si curieux que nous avons dépensé des centaines de millions de dollars pour construire des télescopes, des radars géants pour rechercher des signes de vie intelligente autour d’étoiles lointaines, pour lesquelles il n’y a aucune preuve.

Mais quand il s’agit d’OVNIS pas un centime!!

La communauté scientifique n’a jamais fait d’études sérieuses sur le phénomène OVNIS. Le mot OVNI est tabou pour la science et continue d’être ridiculisé par la plupart des scientifiques.

À tel point qu’aujourd’hui, certaines personnes s’intéressent aux OVNIS, mais n’osent pas en parler par peur du jugement. Pour Wendt, si cette peur est présente, c’est tout simplement parce que les scientifiques n’y croient pas et discréditent le sujet.

Pourtant, le phénomène OVNI est bien réel. Mais là où nos scientifiques devraient s’interroger, c’est pour les 5 à 20% des cas d’observation d’OVNIS, qui n’ont pas d’explication conventionnelle. 

Pourquoi la science ne s’intéresse pas aux OVNIS ?

De là, Wendt passe en revue un certain nombre de sujets pertinents: les vidéos Navy UFO récemment publiées; les témoignages affirmant que certains OVNIS manœuvrent  d’une manière incompatible avec notre compréhension de la physique.

Nous devrions encadrer cela, les scientifiques devraient étudier sérieusement les OVNIS. Il y a un peu plus d’un siècle, nous pensions que les voyages en avion étaient impossibles, sans parler des voyages dans l’espace.

De plus, notre technologie nous permet maintenant d’étudier le phénomène avec une nouvelle approche (comme un réseau de caméras au sol haute résolution).

Wendt va terminer son discours en demandant une fois de plus, pourquoi la science orthodoxe n’a pas étudié le phénomène OVNI de manière significative.

Pourquoi est-ce un tabou? Pour quelle raison les pilotes et les scientifiques, même les politologues, doivent-ils s’inquiéter de leur réputation pour parler de cette question en public ? Pourquoi ne traitons-nous pas les ovnis comme nous traitons les autres sujets que nous ne comprenons pas ? 

En temps normal, pour comprendre quelque chose d’inexpliqué, les scientifiques se précipitent tous dessus et essaient de l’étudier. Mais dans le cas des OVNIS, les scientifiques ne s’y intéressent pas une seule seconde.

Et si la peur de l’inconnu était la raison ?

Je pense qu’un indice pourrait éclairer sur la raison pour laquelle le tabou existe. Parce que les tabous concernent la peur, les peurs culturelles en général, et je pense que ma suggestion ici est, que peut-être la raison pour laquelle ce tabou est si puissant, est que nous avons peur inconsciemment de ce que nous pourrions découvrir si nous ouvrions réellement la porte et essayions de comprendre ce que sont ces phénomènes.

Cela m’amène à mon deuxième point, qui à mon avis, concerne la responsabilité des universitaires. Or cette responsabilité consiste tout simplement à dire la vérité. Et la vérité est que nous n’avons aucune idée de ce que sont les OVNIS. Et personne en position du pouvoir ou de l’autorité n’essaie de le découvrir.

L’ironie est que les responsables de la conférence TED, se sentaient tellement inquiets du sujet discuté, qu’ils ont inscrit un avertissement.

NOTE DE TED: Nous avons signalé cette conférence, qui a été filmée lors d’un événement TEDx, car elle semble ne pas respecter les directives de contenu de TEDx. Les affirmations faites dans cet exposé ne représentent que la compréhension personnelle du locuteur des OVNIS qui ne sont pas corroborés par des preuves scientifiques. Les événements TEDx sont organisés indépendamment par des bénévoles.

Cette annonce démontre bien le tabou qui règne autour du phénomène ovni.

Mais, certains ne sont pas entièrement d’accord avec le politologue. En effet, bien que la science ne fasse aucune déclaration sur le sujet ovni, la marine américaine, quand à elle affirme que les objets rencontrés par leurs pilotes sont de vrais ovnis. Or ces preuves ont été apportées grâce à un programme de recherche sur les ovnis financé par le gouvernement ( AATIP ).

Et vous, est-ce que vous pensez que la science s’intéresse suffisamment aux ovnis ?

Vous avez aimé, partagez-moi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *