Accueil > Civilisations anciennes > Une étrange structure découverte près de Stonehenge.

Une étrange structure découverte près de Stonehenge.

stonehenge-découverte

Une découverte sur le site Stonehenge vient épaissir le mystère. Il y a 4 500 ans, les peuples néolithiques ont bâti l’incroyable site de Stonehenge. Bien que ce lieu soit l’un des sites les plus explorés par les archéologues, il continue à révéler une partie de ces secrets.

Situé à 3 kilomètres de Stonehenge, sur la pleine de Salisbury, la découverte de Durrington Shafts a surpris les archéologues. Ils l’ont décrit comme étant la structure préhistorique la plus imposante à ce jour en Grande-Bretagne.

En effet, cette incroyable découverte âgée de 4 500 ans, forme un cercle de plus de deux kilomètres de diamètre.

La découverte de fosses réparties en cercles près de Stonehenge.

Lors d’un relevé gradiométrique entrepris par le Stonehenge Landscapes Project (SHLP), une série d’anomalies géophysiques massives a été révélée.

Ces anomalies dévoilent une vingtaine de fosses d’environ 20 mètres de diamètre pour 5 mètres de profondeur . Le tout formant un cercle de deux kilomètres de diamètre.

découverte à Stonehenge d'un cercle de puits

Découverte d’un cercle constitué de puits, sur un diamètre de 2km à proximité de Stonehenge.

Or, au centre de cet immense cercle se trouve Durrington Walls, qui était jusqu’à présent la plus grande enceinte néolithique avec ces 500 mètres de diamètre.

Dans son interwiew au Guardian, le Pr Vincent Gaffney déclare :

« C’est une découverte sans précédent et d’une importance majeure. Des recherches clés sur Stonehenge et son paysage sont désormais bouleversées par la taille de la structure et par le fait qu’elle n’a été découverte qu’aujourd’hui alors qu’elles sont si proches. »

Les découvertes effectuées à Stonehenge, en font un site bien mystérieux.

Malgré les nombreuses fouilles entreprises à Stonehenge, le site continue à défier notre imagination. Ces fosses, étaient jusqu’à présent considérées comme des formations naturelles ou des étangs à la rosée.

Les (dew pond en anglais) sont fréquent en Angleterre. Ce sont des étangs creusés au sommet d’une colline pour les besoins du bétail.

Mais grâce à la technologie, les archéologues ont pu mettre à jour ce vaste complexe de puits alignés en forme de cercle. La structure aurait pu servir de frontière pour guider les gens vers une zone sacrée.

Ces anciens bâtisseurs nous ont déjà prouvé l’étendue de leurs connaissances à travers l’édifice de Stonehenge qui continue de faire polémique sur son mode de construction, sa finalité et son rapport avec les mathématiques et l’astronomie.

Une découverte en cache une autre.

En révélant cette immense structure de deux kilomètres de diamètres, les chercheurs en sont venus à une conclusion surprenante. En effet, cette découverte montre un aperçu du passé en révélant une société encore plus complexe que nous pouvions l’imaginer.

Car selon les chercheurs, la mise en place d’une telle structure signifie que ces peuples du néolithique avaient développé une manière de compter.

La Découverte est rapportée dans un article publié le 21 juin 2020 dans la revue Internet Archaeology .

Vous avez aimé, partagez-moi !!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *