Accueil > Nature et Environnement > Organisme multicellulaire, d’incroyables signes d’intelligence cellulaire

Organisme multicellulaire, d’incroyables signes d’intelligence cellulaire

organisme multicellulaire

L’Organisme pluricellulaire, possède un ensemble de cellules spécialisées et remarquablement organisées!!

Dans un organisme multicellulaire, nos cellules sont capables de prouesses que l’on ne soupçonne même pas. Elles sont capables de réfléchir ;  d’agir et de prendre des décisions en fonction de leur environnement.

Cela  parait surprenant, mais pourtant, depuis quelques années nous parvenons à mieux comprendre leur fonctionnement. Par exemple, un globule blanc est capable de faire la différence entre des bactéries ennemies et un pollen inoffensif.

Comment celui-ci  fait-il pour prendre une décision intelligente alors qu’il flotte dans le courant sanguin, séparé du cerveau?

Quant aux cellules bien qu’elles soient complètement invisibles à nos yeux elles n’en restent pas moins les actrices principales dans le fonctionnement de notre corps, sans que nous en soyons conscient.

Une cellule sera capable de prendre la décision de se sacrifier, de s’autodétruire si nécessaire, afin d’éviter de devenir une cellule cancéreuse. C’est ce qu’on appelle l’apoptose.

Dans un organisme multicellulaire une cellule a deux façons de mourir la nécrose ou l'apoptose

Une cellule a deux façons de mourir la nécrose ou l’apoptose

 

Selon certains, seul le cerveau est capable d’intelligence, mais n’y aurait-il pas des signes d’intelligence au cœur même de notre système immunitaire? Ou encore dans le système digestif ?

On a pu observer dans ces deux systèmes que des molécules chargées de messages particuliers, circulaient dans l’organisme. Ces cellules envoient des messages au cerveau, mais elles propagent également l’information transmise par le cerveau, tout en fonctionnant de manière autonome !!

Dans un organisme multicellulaire, chaque cellule va œuvrer pour le bien-être de l’ensemble, son propre bien-être viendra en second plan et si nécessaire elle mourra pour protéger le corps.

En effet dans un organisme multicellulaire, les cellules de la peau par exemple, périssent chaque heure par milliers. Mais elles restent également en contact pour pouvoir réponde immédiatement au moindre changement.

Mais ce n’est pas tout elles ont aussi  un ensemble de fonctions propre à chacune, par exemple, les cellules du foie peuvent accomplir cinquante tâches différentes, prenant ainsi des décisions en fonction de la situation.

De plus, elles fonctionnent avec la plus petite dépense d’énergies, elles n’emmagasinent que trois secondes de nourriture et d’oxygène dans ses parois!!  La suralimentation n’est pas nécessaire, elles ne font pas de stock.

Dans un organisme multicellulaire, nos cellules font des choix, sont organisées, autonomes et économes.

Il y a quelques années on aurait trouvé absurde de parler de l’intelligence des intestins !!

Or le système digestif est loin d’être un revêtement possédant de simples terminaisons nerveuses ayant pour simple tache l’extraction des nutriments.  Il s’avère finalement que les intestins sont bien plus que ça.

Leurs cellules nerveuses éparpillées forment un système très au point pour réagir aux événements extérieurs. Notre ventre répond également à certains sentiments forts, tout le monde a déjà ressenti une réaction viscérale face à un stress intense une angoisse ou un sentiment amoureux. Cette réaction complexe est l’œuvre de cent mille milliards de cellules.

Les spécialistes estiment également que près de 200 millions de neurones tapissent notre tube digestif. Les mêmes neurones que ceux qui se logent dans notre cerveau !!

Mais pour ce faire une idée de l’incroyable beauté que la nature nous offre, prenons l’exemple du papillon.

 

le papillon est un organisme multicellulaire

 

Le papillon est un magnifique exemple d’organisme multicellulaire. En effet, ce qui se produit de façon invisible dans la chrysalide est assez mystérieux. Les organes et les tissus de la chrysalide se dissolvent  en un état amorphe (comme un bouillon) pour se reconstruire selon la structure du corps du papillon.

Pourtant, celui-ci n’a aucune ressemblance avec son ancien corps celui de la chenille. Certaines cellules reçoivent l’ordre de mourir, d’autres se digèrent elles-mêmes,  alors que d’autres encore vont devenir des yeux, des ailes ou des antennes.

Toutes ces actions forment une chorégraphie avec un équilibre précis entre construction et destruction !! Mais qui mène la danse ? Où est le chef d’orchestre pour prendre telles ou telles décisions ??

Difficile de penser que la complexité chimique du processus, ainsi que les milliers d’étapes interconnectées avec précision soient le fruit du hasard !!

Au cœur de la nature règne un équilibre parfait laissant perplexes les plus sceptiques.

Deux produits chimiques appelés actine et myosine, sont apparu il y a une éternité pour permettre aux muscles des ailes des insectes de se contracter puis se relâcher.  Ce qui lui permet tout simplement de voler.

Si l’une des deux molécules fait défaut,  les ailes pousseront, mais elles ne pourront pas battre. Les mêmes protéines sont responsables des battements du cœur humain. Là encore se joue un équilibre parfait entre ses deux protéines et c’est loin d’être le seul exemple.

La nature est une véritable symphonie, mais qui en est le chef d’orchestre?  Une chose est sûre, il participe pleinement au mystère de la vie !

Source :Le livre des secrets DEEPAK CHOPRA

Vous avez aimé, partagez-moi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *