Accueil > Univers et Cosmologie > Que se passerait-il si vous décidiez de traverser un trou noir ?

Que se passerait-il si vous décidiez de traverser un trou noir ?

traverser un trou noir

Quels sont les risques de traverser un trou noir ? Imaginez-vous devant cet immense cratère, creusé dans le temps et l’espace, ne seriez-vous pas curieux de découvrir où il pourrait mener ?

Cependant, si vous réussissiez à faire preuve de courage, qu’arriverait-il exactement lorsque vous pénétreriez dans ce vide géant de l’univers où même la lumière ne peut pas s’échapper ?

En effet, le trou noir est un endroit de l’espace ou rien ne peut s’échapper, aucune matière y compris les ondes lumineuses. Si vous concentriez la masse du soleil dans un rayon de 3 kilomètres, cela créerait un trou noir. Ce rayon de 3 kilomètres se nomme « horizon des événements » que l’on pourrait également appeler « point de non retour »

Le professeur Richard Massey de l’Université Durham a noté que, malgré toutes nos connaissances sur le cosmos, nous ne disposons pas de toutes les données concernant les trous noirs.  Massey cite dans son article:

« Qui sait? Tomber à travers l’horizon des événements dépasse littéralement nos connaissances, si une personne passe devant cet horizon, elle ne pourra plus jamais envoyer de message. Elle serait déchirée par l’énorme gravité, alors je doute que ceux qui s’y essaient aboutissent. »

traverser un trou noir

Traverser un trou noir, un saut vers l’inconnu.

Traverser un trou noir est incompatible avec la théorie d’Einstein.

La plupart des physiciens s’accordent à dire que la théorie de la relativité générale d’ Albert Einstein était censée prédire les trous noirs, car ils associent espace-temps et gravité. Cela a des implications directes pour la mort des étoiles.

On sait que les trous noirs résultent de la mort d’une étoile massive laissant derrière elle un petit noyau dense et résiduel. En supposant que ce noyau ait environ plus de trois fois la masse du soleil , la gravité submergerait à un tel point qu’elle tomberait sur elle-même en un seul point, ou singularité, compris comme le noyau infiniment dense du trou noir.

Alors, que signifie une force de gravité zéro telle que celle trouvée dans un trou noir pour le corps humain? Rien de bien, c’est certain, le professeur Massey dit:

Selon Massey, les forces de ce trou noir réduiraient votre corps en brins d’atomes et celui-ci finirait par être écrasé en une singularité. L’idée de pouvoir sortir quelque part, peut-être de l’autre côté, semble tout à fait fantastique. 

Et si le trou noir était un trou de ver ?

L’idée de traverser un trou noir semble à des fins productives semble compromis. Mais que se passerait-il avec un trou de ver, cela fonctionnerait-il ?

Certains membres de la communauté scientifique ont suggéré que les trous noirs pourraient en réalité être des trous de ver pour d’autres galaxies, et Einstein lui-même a exploré cette possibilité.

Einstein a fait équipe avec Nathan Rosen pour théoriser des ponts reliant deux points différents dans l’espace-temps en 1935.

Mais cela a gagné du terrain dans les années 1980 avec le physicien Kip Thorne. Toutefois, cet homme considéré comme l’un des plus grands experts mondiaux des implications astrophysiques de la théorie de la relativité générale d’Einstein, a soulevé une question intéressante. Est-ce que les objets peuvent physiquement traverser un trou noir ? Cette simple question est déjà problématique.

De plus, si un trou noir était un trou de ver, nous ne sommes même pas certains que ces trous de ver existent. Pour l’instant, ils sont tout simplement hypothétiques. Selon le physicien théoricien américain et lauréat du prix Nobel Kip Thorne:

« Nous ne voyons aucun objet dans notre univers qui pourrait devenir des trous de ver en vieillissant. »

Toutefois, certains physiciens affirment avoir développé une nouvelle catégorie de trous noirs. Ces trous noirs sont décrivent théoriquement, comment l’information véhiculée par une particule (par exemple, sa charge) rejoint immédiatement un autre point de l’espace-temps ?

Leur travail reste encore très abstrait, car les ordinateurs ne sont de loin pas assez puissants pour simuler en détail le comportement de particules traversant un trou de ver.

Cela nécessiterait des ordinateurs quantiques bien plus puissants, qui pourraient apparaître d’ici une quinzaine d’années.

Trou noir et trou blanc.

L’autre hypothèse concernant le trou noir, serait que celui-ci mène à un trou blanc. Cette hypothèse a fait ses preuves dans les années 1960 lorsque le cosmologiste russe Igor Novikov l’a mentionné pour la première fois.

«Novikov a proposé qu’un trou noir soit lié à un trou blanc qui existait dans le passé. Contrairement à un trou noir, un trou blanc laisserait la lumière et la matière partir, en revanche elles ne pourraient pas entrer. ”

Mais il y a aussi des interrogations autour de cette idée. Nous savons que les trous noirs meurent, mais nous ne savons pas s’ils deviennent des trous blancs ou si les trous blancs ne sont que l’inverse d’un trou noir ?

Franchir un trou noir, peut créer une incohérence temporel.

Il faut savoir également qu’à l’approche d’un trou noir le temps ralentit considérablement jusqu’à être figé.

Si l’on prend l’exemple de deux voyageurs, le voyageur A et le voyageur B, s’approchant d’un trou noir. Supposons ensuite que le voyageur A décide de traverser le trou noir sous les yeux du voyageur B. Que se passerait-il?

traverser un trou noir modifie le temps

Le trou noir modifie également l’écoulement du temps.

Comme nous l’avons vu dans les exemples précédents ce voyageur A serait voué à une fin tragique. Le temps s’écoulerait normalement pour lui, et il serait tout simplement absorbé par ce trou noir.

En revanche l’observateur, le voyageur B,  ne verrait pas le voyageur A se faire engloutir par le trou noir. Il le verrait figé dans le temps complètement immobile, car le voyageur A serait soumis à la déformation de l’espace-temps sous les yeux du voyageur B, qui lui ne serait pas soumis à cette déformation.

C’est un véritable paradoxe, car il y aurait ainsi deux scénarios différents, pour une seule réalité. 

Une pare-feu, l’hypothèse qui viole la relativité générale.

Toute cette spéculation nous ramène de plusieurs manières à notre point de départ: les trous noirs ne mènent nulle part, et même s’ils le faisaient, vous ne survivriez jamais pour voir de l’autre côté.

Les physiciens Ahmed Almheiri, Donald Marolf, Joseph Polchinski et James Sully ont approfondi les travaux de Stephen Hawking et ont proposé une idée convaincante.

Ils ont travaillé sur une théorie qui est devenue connue sous le nom de pare-feu AMPS, ou l’hypothèse de pare-feu pour trou noir.

Selon leurs calculs, la mécanique quantique pourrait transformer l’horizon des événements en un mur de feu géant et tout ce qui entrerait en contact brûlerait en un instant. En conclusion, les trous noirs ne mènent nulle part parce que rien ne pourrait jamais pénétrer à l’intérieur.

Mais cette théorie du pare-feu AMPS viole directement la théorie de la relativité générale.

Pour répondre à la question où allons-nous si nous décidons de traverser un trou noir, il n’y a pas vraiment de réponse à la question. Les trous noirs refusant de nous apporter une réponse, nous devons donc continuer à chercher, explorer et théoriser.

Source: Live Science

Vous avez aimé, partagez-moi !!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *