Accueil > Conscience et Métaphysique > Les découvertes de la science sur l’activité cérébrale des médiums.

Les découvertes de la science sur l’activité cérébrale des médiums.

La médiumnité vue par Pasclal Riolo.

La médiumnité est un état de conscience, difficilement explicable par la science. Néanmoins des recherches ont été faîtes dans ce domaine. Mais avant d’attaquer ce sujet, observons le cas d’un médium mondialement connu Pascal Riolo.

Ce médium est aujourd’hui une référence de la voyance et de la médiumnité en Europe. En effet, Politiciens de premier rang, célébrités et hommes d’affaires influents passent par les services de Pascal Riolo. Vous l’aurez compris cet homme a une réputation solide.

Tout commence à l’âge de quatre ans et 11 mois, ses capacités de voyant médium se déclenchent, provoquant le plus grand étonnement auprès de sa famille. Pascal commence à manifester de capacités exceptionnelles en communiquant avec les morts.

Sommes-nous dans l’imagination d’un enfant? ou devant un authentique cas de médiumnité. La question n’est pas restée longtemps sans réponse.

En effet, un jour, alors qu’il était jeune enfant, Pascal se souvient avoir communiqué plusieurs minutes avec son arrière grande tante. Le plus troublant dans l’histoire, c’est que cette arrière grande tante venait tout juste de décéder ; à peine quelques heures plus tôt. Personne dans la famille n’était alors au courant de sa mort. Certes la défunte se trouvait à ce moment-là à l’étranger. Si pascal a pu communiquer avec elle, c’est justement parce qu’elle était morte.

Cette histoire enleva tout soupçon aux yeux de sa famille, sur les capacités de Pascal lorsqu’il était enfant.

 

La médiumnité étudié par la science

Pascal Riolo

Une médiumnité qui se développent en grandissant.

En grandissant, ses capacités à communiquer avec les défunts prenaient de l’ampleur. De ce fait, à l’âge de neuf ans Pascal réussit à développer considérablement ses aptitudes. Il consacra tout son temps et son énergie à cette passion. Il commencera ses premières consultations à l’âge de douze ans et s’installera définitivement en tant que télépathe à dix-huit ans.

Jeune adulte, il consacra également beaucoup de temps sur les voyages. En l’occurrence des pays d’origine himalayenne comme le Tibet, le Bhoutan ou encore le Népal. C’est lors de ses voyages qu’il comprendra pourquoi il est différent. C’est en particulier, grâce à ses séances de méditations en Asie, pouvant durer 2,3 voir plus de 6 heures que Pascal compris qu’il était réellement différent.

Pascal affirme dans ces différents ouvrages, que la médiumnité n’est pas une science, mais un langage de communication qui permet de transmettre et recevoir des messages.

« J’ai vécu avec les morts toute ma vie, nous ne sommes pas dans la science-fiction, mais dans la réalité. »

 

 « Certes, je suis différent, et cela, je l’assume, car si ces aptitudes m’ont été données, j’ai du apprendre à vivre avec et savoir me taire au moment où je le devais ».

Les enfants aux capacités exceptionnelles.

Plusieurs centaines d’enfants naissent chaque année à travers le monde en présentant très jeunes, des prédispositions incroyables. Malheureusement, la plupart des parents n’en sont pas conscients ou se voilent la face; ce qui est un obstacle pour l’enfant.

Nous avons suffisamment d’études qui ont été pratiquées ces dernières années et qui tendent vers la même conclusion. Certaines personnes naissent avec des possibilités que la majorité des gens n’ont pas.

La médiumnité et des visions troublantes.

Il y a également d’autres faits qui posent réellement des questions. C’est le cas notamment pour les « visions » du futur. Que ce soit des flashs, l’intuition, ou des ressentis extrêmement puissants, le voyant est confronté à un phénomène qu’il ne peut contrôler. C’est à dire la réception d’informations. Ces fameuses visions qui peuvent surgir à tout moment sont cependant plus fréquentes chez les personnes ayant ces prédispositions.

Pascal Riolo explique que le voyant est un récepteur d’informations, provoquant en lui, au moment du ressenti la stimulation de champs électriques, apportant toute une série de messages que le voyant devra comprendre, avant de les délivrer.

Les sceptiques pensent que la voyance peut conditionner la personne à aller dans le sens de la prévision, alors qu’en réalité, c’est le contraire.

Il y a quelques années, Pascal est consulté par une dame, il lui annonce sans détour que prochainement, elle fera l’acquisition d’une voiture de couleur rouge. Cette acquisition se fera dans des conditions très rapide qu’elle en sera surprise elle-même. La cliente, lui répond que ce n’est pas possible, elle venait tout juste de s’acheter une voiture bleue!! De ce fait, elle n’avait aucune intention d’en racheter une.

Peu de temps après, elle participa à une tombola, sans même savoir la liste des gains et contre toute attente, cette dame va remporter le premier prix, une voiture rouge.

Et si les événements étaient inscrits dans le futur.

La médiumnité étudié par la science

En physique, le temps est une illusion

Cette théorie est soutenue par Philippe Guillemant, elle se nomme la théorie de la double causalité. Cette théorie a pour but d’expliquer les synchronicités en démontrant  une influence du futur sur le présent tout en conservant le libre arbitre. Voir l’article:  Un futur qui influence le présent

Le cas de transe médiumnique étudié par la science.

Après plus de 130 enquêtes sur la recherche psychique, plus généralement la médiumnité, celle-ci continue d’échapper aux mesures scientifiques.

Entre, les sceptiques qui avancent une fraude sans même se donner la peine d’étudier le phénomène et la complexité de réaliser des expériences fiables, il est difficile d’avoir de vraies réponses. En effet, les difficultés techniques et sociales sont nombreuses. Enregistrer l’activité du cerveau, dans le cadre de ce champ d’investigation nécessite un équipement lourd. Il faut tenir compte également de la difficulté sociale à obtenir des médiums.

Une première étude en 1981 par le neurologue Mesulam a montré qu’il pouvait y avoir une activité neurophysiologique sous-jacente à la fois dans la possession par un esprit (médiumnité) et le trouble dissociatif de l’identité, en impliquant le lobe temporal. Une activité semblable a celle des crises d’épilepsie.

La médiumnité étudiée à l’aide d’électroencéphalogramme.

Plus récemment, en 2002, une des premières études a été réalisée en utilisant L’EEG. Dans le but d’enquêter sur les  possessions par des esprits. Cette équipe a utilisé un EEG portable, nouvellement développé pour mesurer l’activité électrique du cerveau chez une personne en possession lors d’un rituel à Bali.

L’étude a confirmé cette fois-ci que l’individu possédait une activité accrue dans les fréquences thêta et alpha, suggérant que la possession est un état psychophysiologique distinct des états pathologiques, tels que l’épilepsie ou le trouble de l’identité ou encore la schizophrénie.

Source:  Oohashi et al 2002

Médiumnité, écriture automatique et science.

En 2012 Fernado Peres et ses collègues, utilisent la tomographie d’émission monophotonique (SPECT) pour étudier 10 médiums (5 expérimenté et 5 peu expérimenté) à l’écriture automatique pendant leur transe.

Les chercheurs ont constaté que les psychographeurs expérimentés montraient des niveaux d’activités plus bas dans l’hippocampe gauche, le gyrus temporal supérieur droit, du cortex cingulaire antérieur gauche lors de leur séance d’écriture automatique, par rapport à la normale.

Ces zones caractérisées par une faible activité anormale, sont associées au raisonnement, à la planification du langage, aux mouvements dans l’espace et à la résolution de problèmes.

Les psychographeur moins expérimentés ont montré exactement le contraire, à savoir une augmentation de ces mêmes zones. À cet égard, l’incohérence des résultats montre que lors des états de transe, les psychographeurs expérimentés en écriture automatique ont une activité réduite dans les zones du cerveau impliquant le raisonnement, la planification, le mouvement.

Ce qui suggère que l’expérience dissociative du médium au cours de la transe est loin d’être délirante ou frauduleuse.

De plus, les chercheurs ont effectué une analyse de la complexité de l’écriture et ont constaté que, contrairement à ce que l’on aurait normalement prévu, la complexité était accrue quand l’activité dans les zones du cerveau associé à ce type de comportement était réduite!!!

Cela soulève une question, si le fonctionnement du cerveau est réduit, comment une écriture complexe est-elle possible?

Source:  Peres et al 2012

La voyance hors transe.

En 2013, les médiums étudiés dans cette expérience, n’entrent pas dans un état de transe au cours du quel, ils offrent le contrôle de leur corps à des entités désincarnées. Au contraire, ces médiums communiquent avec ces entités en état éveillé de conscience.

Ce coup-ci, les enregistrements de l’EEG ont montré une prédominance de l’activité cérébrale dans la bande de fréquence gamma. Ce qui est caractéristique des états méditatifs. En revanche, il y a une diminution des rythmes thêta. Ce qui pouvait laisser suggérer que le médium passe à un état mental réceptif.

Mais les auteurs de l’étude affirme en conclusion:

« l’expérience de la communication avec les défunts se fait dans un état mental différent, non compatible avec l’activité du cerveau pendant la pensée ordinaire. »

Source: Delorme et al. 2013

Toutefois certaines études souffrent du problème classique de distinction en cause et corrélation. Est ce que l’expérience est causée par des modifications dans la physiologie du cerveau. Ou ces analyses nous montrent-elles ce qu’il se passe réellement lors de la médiumnité?

Vous avez aimé, partagez-moi !!

5 commentaires sur “Les découvertes de la science sur l’activité cérébrale des médiums.”

  1. effectivement ses passionants tous ça très interèssant même la découvertes et l étude sur l activité et les capacités extra sensorielle du communs des mortels bravo encore ! sa montre a quelles points la sciences faire des progrès,laisser moi résume si je comprends bien le méduim serait capacable auto suggéstion donc d arrête ses fonctions cognitive qui définisse sa conscience en outre son lobe pre frontal zones intitulé la mémoire de travail qui implique dans le language,la parole,le raisonnement conplexe analystique de la raison double donc de se déconnecte de la réalité et retourne au a la consciences primitifs c est a dire faire le vide quantique dans tête et par la suite le système limbique zone implique dans régulation des émotions donc le médium essaint de ternie ses voix qui émane de ses émotion afin d être assurgetir c est a dire réceptif aux voix des esprits en outre tous ça en une fraction de temps que lui même n ens comprends le proccessus l ouverture de l inconscience sur une autre réalité

  2. s il y a une chose que jai compris au court du temps c est que la vie est une question a un problème et la morts une reponse a ce problème jai écoute plusieurs témoignage de personne revenir d entre les morts qui disaint “toute au longs de ma vie jai eux un moment de bonheur mais il y a des fois ou jai eux l impression d une vie incomble, de me sentir seul et consire de vide,d avoir échoue a quelque part de ma vie ou de sentiment d incomprehénsibilite et pendants ma morts je voiyait ma vie défilé j était stresse, angoisse,et depressif, vrai jai un peu souffert mais lors venue de ma mort j était en paix comme le sentiment d avoir tous compris et rien a la fois” et 80% de ses personne disaient ne plus avoir souffert et l envie de revenir dépourvue, doit on comprendre pas là que la vie est une souffrance?, tous ce que je veut dire nous ne devons pas prendre la mort sur un trait négatif quands elle vient pour nous,car nos morts sont auprès de nous pour la vies { voir physique quantique}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *