Le voyage interstellaire désigne un vol spatial entre deux étoiles. Il se différencie du voyage interplanétaire que nous avons acquis ces dernières décennies.

Il y a 50 ans, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, des hommes posaient le pied sur la surface de la lune.

Aujourd’hui, de nouvelles missions lunaires se préparent, mais dans la perspective de l’étape suivante, le voyage vers Mars.

Parallèlement, de nombreuses sondes explorent notre système solaire. Mercure, Jupiter, Saturne, mais également comètes et astéroïdes font l’objet de nombreuses observations.

Alors que les découvertes se multiplient, que le nombre d’exo planètes s’accentue au fil des ans, et que les conditions nécessaires au développement de la vie sont plus vastes que ce que nous pensions; de nouvelles interrogations apparaissent.

La vie pourrait–elle se développer sur une autre planète que la Terre ?

Pourrons-nous un jour effectuer un voyage interstellaire, atteindre d’autres planètes, et explorer d’autres mondes ? Et si ces questions n’étaient plus du domaine de la fiction ?

Dans cet articles nous allons mettre l’accent sur d’étranges brevets mis au points par l’US Navy.

Le voyage interstellaire, la réalité peut-elle rejoindre la fiction ?

Il faut savoir que notre technologie avance à deux vitesses. Il y a d’une part la technologie connue du grand public, et d’autre part la technologie issue des programmes militaires.

Prenons l’exemple d’internet, du GPS, du micro-ondes, des drones, de l’infrarouge, etc.. Toutes ces technologies présentent dans notre quotidien étaient exploitées par l’armée des années avant de faire leur apparition au prêt du grand publique.

Aujourd’hui, les scientifiques du monde entier font de formidables découvertes dans le domaine de la physique.

La physique quantique constitue la plus grande avancée du XXe siècle, elle nous apprend à mieux connaitre le monde qui nous entoure, et les découvertes qui en découlent peuvent révolutionner considérablement notre technologie.

La physique quantique pourrait bien être dans les prochaines années à l’origine d’un nouveau paradigme comme le soutiennent les partisans de la science post matérialiste.

Maintenant, imaginez les conséquences de ces découvertes dans le budget noir. Un budget réservé à la recherche clandestine d’une agence gouvernementale, qui possède des ressources financières quasi illimitées.

En 2012, Edward Snowden a révélé que ce budget s’élevait à 55 milliards de dollars.

Des découvertes majeures en science associé à un budget illimité, cela pourrait bien nous conduire à des technologies semblables à de la science-fiction.

Une découverte révolutionnaire en physique.

Tout commence en 2018, l’inventeur Salvatore Cezar Pais a présenté un article intitulé :

« Room Temperature Superconducting System for Use on a Hybrid Aerospace Undersea Craft » au Forum SciTech 2019 de l’American Institute of Aeronautics and Astronautics à San Diego en janvier 2019.

Dans l’article, Pais écrit que

«La réalisation de la supraconductivité à température ambiante (RTSC) représente une technologie hautement perturbatrice, capable d’un changement de paradigme total en science et technologie», et ajoute que sa valeur militaire et commerciale est considérable». Source : Aerospace Research Central

Il n’a pas fallu longtemps à l’US Navy pour exploiter le potentiel de cette découverte, la supraconductivité à température ambiante.

Récemment le média « The Drive » a publié un article après l’obtention de document reçu par le Freedom of Information Act (FOIA).

La FOIA est une loi sur la liberté de l’information afin d’assurer les citoyens informés. Un acte essentiel au fonctionnement d’une société démocratique.

Ce document concernait une arme d’un genre nouveau développé par l’US Navy.

Un étonnant brevet déposé par l’US Navy.

Il faut savoir que l’US Navy a développé un appareil appelé Hybrid Aerospace-Undersea Craft (HAUC). Cet engin a fait l’objet d’une demande de brevet qui lui a été accordée.

Cet engin est décrit par ces concepteurs comme ayant des capacités surréalistes.

En incorporant un supraconducteur actif à température ambiante dans le Hybrid Aerospace-Undersea Craft (HAUC); il serait possible de concevoir un engin hybride aérospatial et sous-marin. Cet engin peut fonctionner comme un engin submersible capable de vitesses sous-marines extrêmes grâce à une absence de frottement eau-véhicule. Mais également des capacités furtives aériennes et sous-marines améliorées.

Cet engin hybride se déplacerait avec une grande facilité dans les milieux air / espace / eau, en utilisant un dispositif de réduction de masse inertielle.

Ce dispositif comprend une paroi de cavité résonnante interne, une cavité résonnante externe et des émetteurs de micro-ondes.

engin voyage interstellaire HAUC

schéma du HAUC

La paroi de la cavité résonnante externe chargée électriquement et la paroi de la cavité résonnante interne électriquement isolée forment une cavité résonnante.

Les émetteurs de micro-ondes créent des ondes électromagnétiques à haute fréquence dans toute la cavité résonnante, amenant la cavité résonnante à vibrer dans un mode accéléré et à créer un vide polarisé local à l’extérieur de la paroi de la cavité résonnante externe. ( Source: Brevet US department of Navy )

En d’autres termes, cet engin serait capable de modifier l’espace-temps autour de lui.

«Bien que nous ne puissions toujours pas briser la vitesse de la lumière, nous n’en avons pas besoin pour devenir une espèce interstellaire», déclare Gianni Martire, scientifique chez Applied Physics.

Par conséquent, déformer l’espace-temps, serait l’alternative à la vitesse supra lumineuse pour effectuer des voyages interstellaires.

Nous avions déjà abordé un sujet similaire sur le potentiel des trous noirs que pourrait exploiter une civilisation avancée.

Finalement, il semblerait qu’une technologie qui soit en mesure de créer une bulle de distorsion ne semble plus aussi fictive qu’auparavant comme le témoigne cette dernière étude publiée sur IOP science.

Un voyage interstellaire en déformant l’espace-temps ?

Il existe quatre forces fondamentales connues qui contrôlent la matière et, par conséquent, contrôlent l’énergie. Les quatre forces connues sont les forces nucléaires fortes, les forces nucléaires faibles, la force électromagnétique et la force gravitationnelle.

Dans cette hiérarchie de forces, la force électromagnétique est parfaitement positionnée pour pouvoir manipuler les trois autres.

Les champs électromagnétiques à haute énergie générés artificiellement, tels que ceux générés avec un générateur de champ électromagnétique à haute énergie (HEEMFG), interagissent fortement avec l’état d’énergie du vide.

L’état d’énergie du vide peut être décrit comme un état agrégé, composé de la superposition de toutes les fluctuations des champs quantiques imprégnant tout le tissu de l’espace-temps.

L’interaction à haute énergie avec l’état d’énergie du vide peut donner lieu à des phénomènes physiques émergents, telle que l’unification des champs de force et de matière.

Or, tout ce qui nous entoure, nous y compris, peut être décrit comme des collections macroscopiques de fluctuations, de vibrations et d’oscillations dans les champs de la mécanique quantique.

La matière est une énergie confinée, liée à des champs, figée dans un quantum de temps.

Par conséquent, dans certaines conditions les règles et les effets spéciaux du comportement du champ quantique s’appliquent également aux entités physiques macroscopiques. ( Source )

Salvatore Cezar Pais, un inventeur hors norme ?

Il est vrai qu’il existe un ensemble de brevets « bizarres » attribués à l’US Navy.

Ces brevets, issus d’un seul inventeur Salvatore Cezar Pais, ressemblent en tous points à de la science-fiction.

Ces brevets comprennent des supraconducteurs à haute température, des générateurs d’ondes gravitationnelles, des réacteurs à fusion compacts et des générateurs de champ électromagnétique à haute énergie.

Le plus impressionnant de tous reste le « vaisseau hybride aérospatial sous-marin » que nous venons d’aborder. Un vaisseau en mesure de« concevoir le tissu de notre réalité au niveau le plus fondamental »en faisant apparemment plier les lois de la physique telle que nous les connaissons.

Ensemble, ces brevets semblent être les éléments constitutifs d’un véhicule aux performances vraiment hors du commun, permettant les voyages interstellaires, à l’image d’un OVNI.

Une technologie d’un autre monde ?

Tout cela conduit à se demander ce qui se passe exactement avec ces brevets et une multitude de questions restent sans réponse.

Les brevets de Salvatore Pais sont-ils simplement proactifs, dans l’espoir de prendre une longueur d’avance pour quand ou si ces technologies deviendront réellement réalisables?

Font-ils partie d’une campagne de désinformation,

Pourraient-ils être une tentative de la Marine pour essayer d’imiter des engins apparemment inexpliqués avec des capacités incroyables que son personnel a rencontrées? ( Voir notre article: Ovnis, les grandes questions sur la divulgation officielle des vidéos)

Doit-on faire un parallèle avec l’astrophysicien Eric w Davis, qui a travaillé comme sous-traitant et consultant pour le programme ovni depuis 2007, et qui a déclaré :

« Qu’il y avait bien eu des crashs d’ovnis. Que des matériaux avaient été récupérés » ( voir l’article: Les révélation d’un astrophysicien)

Il faut savoir que cet homme aux révélations surprenantes, se trouve être l’une des grandes références mondiales du voyage interstellaire; en manipulant l’espace et le temps. ( Source )

voyage interstellaire livre

Certes, ces brevets soulèvent d’étonnantes questions, mais il est envisageable que tous ces brevets rendus publics, ne représentent au final, que la pointe de l’iceberg d’une technologie qui a été développé avec le budget noir.

Les enjeux de ce type de technologie sont considérables. Elle pourrait théoriquement envoyer l’humanité à effectuer des voyages interstellaires.

Mais elle fournit également, une source d’énergie propre, gratuite et illimitée à l’humanité.

Seulement, si cette technologie existe, il y a de fortes chances pour que l’homme cherche à la militariser.

Vous avez aimé cet article, partagez-le!!