Accueil > Conscience et Métaphysique > Se sentir observé, d’où provient cette étrange sensation ?

Se sentir observé, d’où provient cette étrange sensation ?

se sentir observé

Se sentir observé, un phénomène fréquent. 

Se sentir observé, une sensation que nous avons tous ressentis au moins une fois, pour la plupart. Cette sensation, qui nous fait ainsi nous retourner, et croiser les yeux de cette personne qui nous observent. Où alors vous avez peut-être déjà vécu l’effet inverse se faire retourner une personne seulement en la regardant ?

se sentir observé dans la rue

Selon une vaste enquête, on estime qu’environ 97% des adultes et enfants interrogés disent avoir déjà vécu la sensation de se sentir observé.

Nous serions donc loin d’une expérience isolée, vécue par un faible pourcentage de la population et reléguée au rang de fabulation pseudo scientifique. Pourtant, c’est le sort réservé aux quelques scientifiques qui malgré tout essaient d’étudier ce phénomène.

La sensation d’être observé face à la science.

Selon  la doctrine prônant le matérialisme, seule la matière est réelle. Notre conscience ainsi que notre esprit se trouve à l’intérieur du cerveau. De plus, l’activité mentale ne serait rien d’autre que l’activité cérébrale.

Ce qui signifie que vos joies, vos peines, vos souvenirs, vos ambitions, mais également votre identité ainsi que votre libre arbitre ne seraient que le résultat d’un comportement d’un assemblage de cellules nerveuses entraînant des réactions électrochimiques.

Cela peut paraître étonnant, mais c’est pourtant une vision banale au sein de la science.

La théorie matérialiste a dominé la psychologie officielle pendant la plus grande partie du XXème siècle. Très longtemps l’étude du comportement niait explicitement la réalité de la conscience.  Mais est-ce une raison pour rejeter des événements mentaux ou psychiques sous prétexte qu’ils échappent aux sciences ?

Rupert Sheldrake, titulaire d’un doctorat en biochimie à l’université de Cambridge a mené une vaste étude sur ce phénomène.

Les résultats indiquent, que parmi les gens qui affirment avoir poussé une personne à se retourner, les hommes comme les femmes déclarent que le motif le plus fréquent de leur regard est la curiosité, suivie du désir d’attirer l’attention.

Les autres motifs vont de l’attraction sexuelle, à la colère en passant par l’affection. Il en ressort que la capacité à éveiller l’attention de quelqu’un pourrait être liée à un large éventail d’émotions.

Des professionnels confrontés à cette étrange sensation. 

En effet, les professionnels sont souvent confrontés, dans le cadre de leur travail, à la sensation d’être observé.

C’est le cas notamment des policiers ou du personnel de surveillance.  Ainsi, la plupart des personnes interrogées travaillant dans ce milieu  déclarent qu’il leur est arrivé au moins une fois qu’une personne surveillée avait deviné qu’elle était observée !!

Un membre de la brigade des stupéfiants déclare:

 J’ai remarqué que très souvent la personne a senti que quelque chose n’allait pas, qu’elle était observée. Nous tombons souvent sur des gens qui regardent  droit dans notre direction, bien que nous soyons invisibles et caché dans un véhicule.

Le témoignage d’un soldat du corps des Marines américain ayant servi comme sniper  en Bosnie en 1995 a affirmé :

au moment où je visais avec ma lunette, il est  arrivé plusieurs fois qu’une « cible » dans cette petite seconde avant l’élimination , semble me regarder droit dans les yeux  avec une précision inhabituelle, allant jusqu’à croiser mon regard dans ma propre lunette. Tout cela à une distance de presque 2 kilomètres.

La sensation d’être observé ressort également auprès des photographes de presse spécialisés dans la prise de photos à grandes distances.

se sentir observé par un paparazzi

L’un de ces photographes people travaillant pour « The Sun » se disait surpris du nombre de fois où ses proies se retournaient droit dans l’objectif.

Je parle de photos prisent à un kilomètre de distance, dans des situations où il serait impossible que ces gens me voient. Ils en sont tellement conscients que s’en est étrange .

Les animaux peuvent se sentir observés.

Les animaux aussi possède la sensation d'être observés

En effet, plusieurs photographes animaliers ont déclaré que malgré le fait qu’ils soient dans leur cache, invisibles aux yeux des animaux ceux-ci semblaient savoir qu’ils étaient observés.

Le naturaliste William Long a écrit :

 j’ai souvent ressenti une sensation que j’appelle l’impression que quelque chose t’observe »  De temps en temps alors que rien ne retenait mon regard, ce curieux avertissement venait m’interpeller. En regardant autour de moi je trouvais souvent un oiseau, un écureuil qui avaient réussi à saisir un léger mouvement de ma tête et arrêter son errance pour m’observer avec curiosité.

Plusieurs propriétaires d’animaux déclarent également avoir déjà réveillé leur chien ou leur chat rien qu’en les observant.

Des tests expérimentaux ont été effectués en 1995 au centre NEMO d’Amsterdam. Plus de 18 000 paires sujet-observateur y ont participé avec des résultats hautement significatifs statistiquement. Il en ressort également que les enfants de moins de 9 ans se sont montrés les plus performants.

La sensation d’être observé perdure même à travers un écran.

se sentir observé à travers un écran

Les systèmes de télésurveillance sont de plus en plus nombreux et  très  couramment utilisés. Que ce soit les centres commerciaux, les banques, les aéroports, les rues et autres endroits publics.

Or de nombreux personnels de sécurité dont le travail est d’observer le comportement des gens ont été interrogés sur ce phénomène. La plupart estimaient que certaines personnes peuvent se sentir observées.

Le responsable de la sécurité d’une grande enseigne Londonienne  témoigne qu’il n’a aucun doute  sue ce « sixième sens » ressenti par la plupart des gens, et cite :

Ils peuvent avoir le dos tourné par rapport à la caméra, celle-ci est cachée et invisible de tous. Pourtant, certains vont montrer un comportement anormal, certains la cherchent du regard, d’autres semblent même regarder en direction de celle-ci.

La capacité à détecter ce regard semble tout à fait réel.

La sensation d’être observé, comment expliquer ce phénomène ?

L’auteur de cette enquête part du principe que notre conscience n’est pas un produit du cerveau. Il compare ainsi la conscience à la théorie des champs.

Prenons l’image d’un aimant, le champ de l’aimant est à l’intérieur de celui-ci mais il se propage également à l’extérieur au-delà de sa surface. Tout comme le champ gravitationnel de la terre  est interne à la terre, mais se propage bien au-delà. Le champ magnétique de votre téléphone potable se trouve à la fois en lui et tout autour de lui.

Rupert Sheldrake suggère que la conscience pourrait être vue comme un ensemble de champs interne et externe au cerveau.

Cependant, la communauté scientifique critique obstinément cette théorie. Pourtant, la science ne met pas d’explication sur ce phénomène, pire encore elle le nie.

Il faut savoir que des chercheurs sans a priori, ayant un avis neutre sur le sujet, ont reproduit ces expériences plusieurs fois.

Sur 9 expériences prises en compte, 3 concluent sur l’inexistence du phénomène tandis que 6 concluent qu’il existe. Ce constat pourrait nous amener à conclure que la scopesthésie (sensation d’être observé) existe bel et bien.

Source: Réenchanter la science Rupert Sheldrake

Vous avez aimé, partagez-moi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *