Accueil > Expérience Mort Imminente > L’expérience de mort imminente de C. G. Jung

L’expérience de mort imminente de C. G. Jung

EMI Carl Gustav Jung

Carl Gustav Jung est sans contester l’un des plus grands psychanalystes de tous les temps. Cet homme d’origine suisse est le fondateur de la psychologie analytique. Son approche est similaire à celle de Sigmund Freud, dont il sera l’un des premiers défenseurs.

Ce penseur influent, a consacré sa vie à l’étude de sciences diverses et variées telles que les sciences humaines, l’alchimie, l’anthropologie, la mythologie, les rêves et la religion. Auteur de nombreux ouvrages, il nous entraine dans des réflexions métapsychologiques.

C’est à l’âge de 68 ans que Carl Gustav Jung, va vivre une EMI à la suite d’une crise cardiaque.

L’EMI de Carl Gustav Jung.

Au début de l’année 1944, Carl Jung s’est cassé le pied. Cependant, cette banale mésaventure va se poursuivre à l’hôpital où il sera victime d’une crise cardiaque. C’est alors que le célèbre psychiatre va vivre une aventure qui va bouleverser sa vie.

Il va raconter son incroyable récit dans un ouvrage intitulé Memories, Dreams, Reflections.

 

EMI Carl Gustav Jung

Memories, Dreams, Reflection, de C. G. Jung

 

Jung raconte s’être retrouvé flottant à 1 000 milles au-dessus de la Terre. Il fut bouleversé par la brillance des mers et des océans, celles-ci dégageaient une intense lumière bleue. Sa vision n’était plus la même, il raconte ainsi pouvoir être en mesure de distinguer le désert d’Arabie, ou encore les monts enneigés de l’Himalaya.

“La vue de la Terre de cette hauteur était la chose la plus glorieuse que j’ai jamais vue.”

Après l’avoir contemplé un moment, je me suis retourné. J’étais debout, le dos à l’océan Indien, pour ainsi dire, et mon visage au nord.

Jung va ensuite s’apercevoir que quelque chose de nouveau rentre dans son champ de vision. C’est ainsi qu’il contemple un énorme bloc de pierre sombre, à l’image d’une météorite.

Ce bloc de pierre qui flottait dans l’espace me semblait de la taille de ma maison, voir même plus grand.

J’avais vu des pierres similaires sur la côte du golfe du Bengale. C’étaient des blocs de granit fauve, et certains d’entre eux avaient été creusés dans des temples. Ma pierre était un gigantesque bloc sombre. Une entrée donnait sur une petite antichambre.

À droite de l’entrée, un hindou noir était assis silencieusement en posture de lotus sur un banc de pierre. Il portait une robe blanche et je savais qu’il m’attendait .

Alors que j’approchais des marches menant à l’entrée du rocher, une chose étrange s’est produite: j’avais l’impression que tout était en train de s’effondrer ; tout ce que je visais ou souhaitais ou pensais, toute la fantasmagorie de l’existence terrestre, s’est effondrée ou a été dépouillée de moi, ce qui est un processus extrêmement douloureux.

Néanmoins, quelque chose est resté; c’était comme si je portais maintenant avec moi tout ce que j’avais vécu ou fait, tout ce qui s’était passé autour de moi.

Lors de son EMI, Carl Gustav Jung se trouve sous une forme objective.

Cette expérience m’a donné un sentiment d’extrême pauvreté, mais en même temps de grande plénitude. Il n’y avait plus rien que je voulais ou désirais. J’existais sous une forme objective.

Quelque chose d’autre a retenu mon attention: en m’approchant du temple, j’ai eu la certitude que j’allais entrer dans une pièce illuminée. Dans cette pièce, je comprendrais enfin le sens de ma vie.

Pourquoi ma vie avait-elle suivi ce cours? Pourquoi avais-je apporté ces hypothèses particulières avec moi? Qu’en avais-je fait? Qu’est-ce qui va suivre? J’étais sûr que je recevrais une réponse à toutes les questions dès que j’entrerais dans le temple du rocher.

Pendant que je réfléchissais à ces questions, quelque chose s’est produit qui a attiré mon attention. D’en bas, de la direction de l’Europe, une image flottait. C’était mon médecin, ou plutôt, sa ressemblance – encadrée par une chaîne d’or ou une couronne de laurier d’or. J’ai su tout de suite:

«c’est mon médecin, bien sûr, celui qui m’a soigné. Mais maintenant, il arrive sous sa forme primale»

Vraisemblablement, moi aussi, j’étais dans ma forme primale, bien que ce soit quelque chose que je n’ai pas observé, mais simplement pris pour acquis.

Rencontre sous forme primale.

Alors qu’il se tenait devant moi, un échange de pensées muet a eu lieu entre nous. Le médecin avait été délégué par la Terre pour me transmettre un message, pour me dire qu’il y avait une protestation contre mon départ.

Je n’avais pas le droit de quitter la Terre et je dois revenir. Au moment où j’ai entendu cela, la vision a cessé.

J’étais profondément déçu, je ne devais pas être autorisé à entrer dans le temple. Déçu, je pensais

« maintenant, je dois à nouveau retourner dans ce monde ou je me sens comme dans une boite »

Car il me semblait que derrière l’horizon du cosmos, s’était construit artificiellement un monde en trois dimensions, dans lequel chacun était assis seul dans une petite boîte.

La vie et le monde entier m’ont paru comme une prison, J’avais été si heureux de tout jeter, et maintenant il a fallu que je sois à nouveau suspendu dans une boîte par un fil.

Pendant ces semaines, j’ai vécu à un rythme étrange. Le jour, j’étais généralement déprimé. Je me sentais faible et misérable, et j’osais à peine bouger. Tristement, je pensais :

« Maintenant, je dois retourner dans ce monde terne. »

Un personnage passionné par l’introspection.

Carl Gustav Jung, s’est penché au cours de sa vie, sur les synchronicités, les OVNIS, les expériences de sortie hors du corps, ou encore les extases mystiques…  Après cette aventure, il commença  une période fertile de travail. Bon nombre de ses oeuvres principales ne furent écrites qu’après.

Le psychanalyste a déclaré un jour

« Je ne commettrai pas la stupidité à la mode de considérer tout ce que je ne peux pas expliquer comme une fraude ».

Carl Gustav Jung a marqué les esprits, il décèdera le 6 juin 1961 à 16h00, dans sa maison de Küsnacht à l’âge de 86 ans.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *